Urban Renewal: Quartier Concordia

Froideur intellectuelle

The blue bike

Confrontation

The huge flower

Ailleurs

Désir

Notes de l’auteur

Le Quartier Concordia est une zone de Montréal en pleine transformation. Située dans la partie Ouest de Ville-Marie, le centre névralgique montréalais, le quartier doit sa vocation actuelle à la présence de l’Université Concordia, une institution anglophone regroupant plusieurs facultés et écoles sur son campus urbain (Sir George William) et accueillant un peu plus de 40,000 étudiants.

Par le passé, la zone était en désuétude et un nombre important de terrains vacants, d’espaces de stationnement et de constructions hasardeuses ne donnaient pas une image positive à l’université.

Un projet urbain : Été 2006, la Ville donna à la firme de design urbain Groupe Cardinal-Hardy le mandat de réhabiliter le quartier en y prévoyant, notamment, la mise en place d’une place publique qui donnerait un coeur au campus, tout en favorisant les flux piétons et cyclistes.

Boulevard de Maisonneuve et rue Guy, la place publique en cours de travaux, mars 2010

Rendre la ville à la culture de l’humain” : L’essentiel du projet repose sur l’idée qu’un campus doit être vivant et dynamique, en s’adaptant à l’échelle humaine, dans le même esprit que les premières universités européennes. Cela force la dynamique des interactions entres les utilisateurs et encourage la juxtaposition des idées. Un tourbillon humain.

Concernant le design, le groupe propose par ailleurs un vocabulaire architectural distinct (bancs, lampadaires, affichage officiel), notamment en créant un long couloir de prestige sur le Boulevard de Maisonneuve, et étirant la zone d’influence le long de ce boulevard jusqu’au coeur du centre des affaires. L’idée derrière cette initiative est de prolonger l’effet bénéfique d’un design urbain de qualité pour que la valeur du projet s’étende au centre-ville, tout en augmentant l’effet du couloir et de la destination.

Une identité urbaine: La tendance actuelle est à la mise en marché des espaces urbains, phénomène mondial, alors que les villes globales font compétition dans l’objectif commun d’attirer la clientèle créative (la fameuse classe créative, fortement contestée, de Florida) et ainsi stimuler la croissance économique. On cherche donc à créer des micro-espaces urbains à l’identité unique, souvent où le sens historique est dilué au point où il n’en reste qu’un clin d’oeil, afin de charmer cette population. L’essentiel des projets récents réalisés à Montréal reposent ainsi sur l’idée de la thématisation de la ville (Quartier International, Quartier des Spectacles, Quartier du Multimédia).

Jusqu’à présent, on peut donner raison au Groupe Cardinal-Hardy, le Quartier Concordia devenant de plus en plus une destination appréciée et fréquentée, non seulement par les étudiants mais également par l’ensemble des montréalais.

All pictures by Daniel Corbeil, March 2010

This entry was written by Daniel Corbeil , posted on Thursday March 18 2010at 09:03 am , filed under Architecture, Art and Design, Canada, Public Space, Society and Culture and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink . Post a comment below or leave a trackback: Trackback URL.

Comments are closed.