October 19th, 2012

Morning Coffee: Caffè Elena, Torino

Posted in Europe, Interior Space by Daniel Corbeil

image

image

Marchant dans les pas de Mark Twain, Nietzsche et bien d’autres, je parcours Turin, longeant d’un rythme paresseux ces rues longues et rectilignes, encadrées d’arcades si émouvantes de par leur charme démodés et franchement surannées.

Je trouve quelques chemises, dans une de ces nouvelles boutiques qui pullulent de plus en plus, jouxtant de vieilles échoppes aux façades noircies.

J’entends les pas qui résonnent, amplifiés mille fois par ces voutes qui me surplombent : l’Italie est une patrie où l’élégance est digne d’une dramaturgie grecque.

La perspective bute soudainement sur une vaste place qui forme une sorte de demi-lune étirée sur la longueur. Puis je devine le serpent d’eau que forme la Po, écrasée sous la masse informe des collines alpines. Un pont et une église ronde un peu pompeuse.

image

Caffe Elena, où je m’arrête l’instant d’un cappuccino. 11H00 déjà ! Si j’attends une minute de plus, on jettera sur moi un regard condescendant lorsque je demanderai cette boisson chaude dont la consommation après cette heure avancée est une bien triste faute de goût. L’Italie et son carcans de règles désuètes.

Bar vieillot du 19e, petit et tassé. Ambiance littéraire, conversations politiques à demi-ton. Et en fond sonore, je suis certains d’y entendre ce rire puissant, unique, d’une amie qui vivait ici il y a des années. Comme si ce rire avait imprégné les boiseries et s’échappait lentement, à petites doses.

image

Je termine mon cappuccino, prend un air de circonstance et quitte le bar, laissant filer par la porte nostalgique quelques ondes de ce rire inopiné, l’écoutant envelopper Torino par sa bonne humeur. La brume se lève à grands coups de vent. Torino ne dort jamais que d’un œil.

image


Tags: , , , ,






Both comments and pings are currently closed. RSS 2.0

Comments are closed!